Dimanche 5 juillet 2009 à 13:34


Personnages présents :
- Konrad Allenstag, prêtre consacré de Sigmar
- Wolf Grunman, démagogue
- Faulk Tobias, capitaine
- Ionor, elfe pisteuse

Résumé :

Les aventuriers se retrouvent dans la petite ville de Streissen en Averland. Une communauté de quelques 5000 habitants, sur le fleuve Aver, divisée en deux bourgs, la ville haute et la ville basse dirigées respectivement par un conseil de nobles et un conseil de bourgeois.
Alors qu'ils sont sur le marché aux poissons, Faulk et ses compagnons sont bousculés par un homme poursuivi par la garde de la ville. Le fuyard glisse un mot à Faulk : "Le chien hurle à la lune rouge et les ours d'Averland n'ont pas de queue". Tandis que l'elfe remonte la piste de l'inconnu vers le port, le prêtre va pour obtenir une audience avec le grand prêtre Udo, et Wolf et Faulk rentre à l'auberge. Wolf retombe sur l'inconnu dans la rue, celui ci agonise, puis est finalement capturé par des gardes qui le tuent. Wolf découvre sur son cadavre abandonné un médaillon ds plus étranges.
Après quelques temps, ils se retrouvent tous à l'auberge pour manger un bon pied de cochon. Mais c'est alors que différentes personnes de la taverne commencent à s'étrangler et devenir tout violet. Le gérant lui-même décède. Cela affole les aventuriers qui s'enfuient, tandis que le feu prend étrangement dans la salle commune...
Dehors, les cloches du beffroi indiquent qu'un incendie s'est déclaré ! Un incendie ? Non, plusieurs en réalité. Ce sont les entrepôts à grains de la ville haute qui sont en feu. Dans la rue, même constat que dans l'auberge, les gens s'étouffent bizarrement en devenant violet.

Le soir, le groupe se retrouve pour déguster un bon brouet de légumes (Ionor a appris entre temps qu'il y avait une épizootie dans les campagnes alentours, campagnes réputées pour leur élevage de bétail), à cet instant un vétéran entre et annonce à l'assemblée que les paysans se sont révoltés !
De nuit, le prêtre Konrad décide d'aller accomplir sa mission à Siegenhausen (ramener dans le droit chemin un prêtre corrompu), mais en route, il croise un patrouilleur rural qui s'est fait attaqué et qui annonce surtout que le prêtre corrompu s'est fait tué par les paysans. De retour en ville, l'armée est avertie de cela tandis que Faulk, Ionor et Wolf, après une bagarre de taverne qui dégénère, sont emprisonnés pour le meurtre de Otto.
Au petit matin, les aventuriers se retrouvent sur la route entre Streissen et Wuppertal, pour aller demander du secours à la forteresse monastère des Sœurs de la Foi et de la Chasteté pour mâter la révolte qui menace toute la région de Streissen. La mère supérieure Valéria accepte et suit les aventuriers avec un détachement de 30 sœurs en armes.

En chemin vers le village de Siegenhausen, la colonne armée (composée des quatres aventuriers, de 30 soeurs et de 20 hommes de l'armée de Streissen) tombe dans une embuscade tendue par les paysans au fond d'un vallon. Les pouilleux sont bien équipés et surtout bien entrainés. Les décharges d'arquebuses font des ravages. La mère supérieure est blessée à la jambe, les sœurs subissent de lourdes pertes tandis que l'arrière de la colonne se débande . Konrad choisit de s'en prendre à des porteurs de fanions. En arrivant en haut de la colline, il aperçoit une autre troupe au loin, composée d'une quarantaine de paysans en armes et d'une troupe d'une dizaine de cavaliers relativement bien équipés. Face à ce nouveau péril, le détachement choisit de se replier sur le dernier village, puis sur le sanctuaire de Joseph le Vénérable non loin de là. Pendant ce temps, Ionor emporte un message au prévôt de Wuppertal qui après quelques difficultés acceptera tardivement d'envoyer une cinquantaine de miliciens à la rescousse du détachement vaincu.

A la fin, les 4 aventuriers sont à Wuppertal, ils ont informé le prévôt du fait que les paysans sont extrêmement bien organisé. Des messagers sont envoyés pour demander des renforts à la capitale du comté, Averheim, et à la grande ville voisine, Nuln.
De nombreuses questions subsistent : comment se peut-il que des paysans soient aussi bien entrainés et organisés ? L'étrange épidémie de Streissen a t'elle un rapport avec ce soulèvement ? Pourquoi les entrepôts de grain ont ils été incendiés ? Quel est le rapport avec le message de l'inconnu du marché aux poissons ?

http://warhammer.cowblog.fr/images/wempire02.jpg

Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://warhammer.cowblog.fr/trackback/2871239

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | Page suivante >>

Créer un podcast